L’association RAZAM.CH a envoyé une lettre ouverte à la Fédération internationale de hockey sur glace

Par la présente, l’Association suisse-biélorusse RAZAM.CH aimerait attirer votre attention sur la situation autour du Championnat mondial 2021 de Hockey sur glace, « IIHF Ice Hockey World Championship » qui doit avoir lieu du 21 mai au 6 juin 2021 en Lettonie et au Bélarus.

Dans des circonstances normales, être hôte d’un tel événement sportif de haut niveau serait un grand honneur pour tout pays. Malheureusement, ce n’est pas le cas pour le Bélarus pour les raisons expliquées dans la suite.

Depuis le lendemain des élections présidentielles au Bélarus du 9 août 2020, des manifestations importantes ont lieu à Minsk et dans d’autres villes bélarusses avec, à certains jours, plusieurs centaines de milliers de participants. Malgré le caractère parfaitement pacifique de ces manifestations, l’état déploie la police et le militaire afin de mettre fin à ces activités. Ces derniers mois, des grenades assourdissantes, du gaz lacrymogène, des balles en caoutchouc et des canons à eau ont ainsi été utilisés. Des arrestations massives, des menaces et le recours à la force disproportionnée contre des manifestants pacifiques et arbitrairement contre des personnes au hasard, sans parler des nombreux cas documentés de torture et d’autres traitements inhumains et dégradants dans les centres de détention, des répressions contre les médias et des journalistes individuels, le blocage régulier de Internet – tout cela est devenu une triste réalité du Bélarus d’aujourd’hui.

En réaction à ces violations massives et répétées des droits humains commises par les autorités bélarusses, de profondes inquiétudes et de vives condamnations ont été largement exprimées, tant dans le pays qu’au niveau international.

La communauté sportive bélarusse n’est pas restée inactive. Dans sa Lettre Ouverte aux autorités, plus de 1 000 athlètes et officiels bélarusses ont appelé à l’arrêt immédiat de la violence et à la libération de toutes les personnes détenues illégalement, entre autres. Les autorités sportives bélarusses ont réagi en faisant pression sur ces athlètes; beaucoup ont été licenciés ou se sont vu refuser des possibilités d’entraînement.

À la date de la présente lettre, au moins cinq athlètes bélarusses ont purgé des peines de prison pour avoir participé à des manifestations pacifiques, et plus de 20 autres athlètes ont été licenciés en raison de leur opinion politique (vous trouverez plus de détails sur le sujet dans les documents ci-joints de la Bélarus Sport Solidarity Foundation (BSSF)).

Parmi les signataires de la Lettre Ouverte contre la violence, une trentaine de personnes représentant les deux sports de hockey sur glace de Biélorussie, dont des responsables de la Fédération bélarusse de hockey sur glace. M. Gennadiy Savilov a dû quitter ses fonctions de Président de la Fédération bélarusse de hockey sur glace et de Président du Comité d’organisation du championnat « IIHF Ice Hockey World Championship 2021« . Au moins trois entraîneurs et cinq employés administratifs dans cette discipline ont été licenciés. Les répressions contre les représentants de la communauté sportive bélarusse continuent, affectant les athlètes, les membres d’équipes et les responsables sportifs.

La Bélarus Sport Solidarity Foundation (BSSF) a attiré l’attention du monde entier sur les violations massives des droits de l’homme Bélarus et sur la pression persistante sur la communauté sportive de ce pays. La BSSF se demande, entre autres, s’il est approprié de permettre au Bélarus de co-organiser le Championnat du monde de hockey sur glace 2021 de l’IIHF. Entre le 2 et le 9 novembre 2020, un sondage d’opinion électronique a été réalisé par la plate-forme Golos («la voix»), auquel 420 075 citoyens bélarusses enregistrés,  vérifiés et ayant le droit de vote ont participé.

Le résultat de ce sondage est que:

  •  90,85% des votants sont pour l’annulation du championnat au Bélarus;
  •    3,41% refusent l’annulation du championnat au Bélaruss;
  •    5,74% sont sans opinion.

L’Association suisse-bélarusse RAZAM.CH est profondément préoccupée par la situation actuelle des droits humains au Bélarus. Les arrestations et les violences continuent de plus belle, affectant sérieusement des milliers de personnes, des manifestants tout comme des passants occasionnels, qu’ils soient nationaux ou étrangers, quel que soit leur statut ou leur profession. Nous avons de bonnes raisons de craindre que, s’il se déroule au Bélarus, le Championnat du monde de hockey sur glace 2021 de l’IIHF risque d’exposer ses participants, organisateurs, officiels et de nombreux supporters des équipes nationales à la violence et à d’autres violations graves des droits de l’homme. Ce n’est pas une question de politique ou de préférence politique, mais une question de sûreté et de sécurité.

Dans ce contexte, nous vous demandons, ainsi qu’à l’IIHF, d’exprimer votre solidarité avec la société civile et la communauté sportive bélarusses, de prendre en compte tous les risques pour la sécurité et la réputation et d’envisager de transférer la partie bélarusse du Championnat mondial de hockey sur glace 2021 de l’IIHF dans un autre pays.

Nous comptons sur votre soutien et vous remercions par avance.

LETTER-TO-IOC-ENG

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *